Musicbox
ven. 22 sept..
20H00 → 22H30
5/8 €

Terminé

Le Metronum présente:

Joey le Soldat (FR/BF)+ Dum Spiro (FR)

JOEY LE SOLDAT ( Hip Hop Electro – Burkina Faso)

Biberonné au Rap US et français d'un côté et aux paroles des griots africains de l'autre, Joey le Soldat est petit-fils de tirailleur et fils d'un militant indépendantiste époque Sankara. En 2010, il sort diplômé en Lettres Modernes de l'Université de Ouagadougou et remporte le clash d'improvisation du festival Waga Hip Hop. Pendant trois ans, il enchaîne les petits boulots comme jardinier et donne des cours aux enfants de son quartier. Le samedi soir, il monte des sounds system. En 2014 - 2015, grâce au succès de son album "Burkin Bâ", la popularité de Joey le Soldat grandit en Europe. (...Mais aussi notamment auprés de la jeunesse burkinabè qui renverse le président Campaoré à la tête du Burkina Fao depuis 1987 !). Joey devient dans le même temps "Ambassadeur de la Marche contre Monsanto". Avec son flow puissant et un style unique qui mélage Hip Hop 90's, Electro et samples africains, Joey le Soldat revient aujourd'hui avec, BARKA, un nouvel album spectaculaire, taillé pour la scène.

Facebook : https://www.facebook.com/joeylesoldatofficial/
Site : https://www.musicme.com/Joey-Le-Soldat/
©Photo - Joey le Soldat 2017 Photo Presse - Florent Mazzoleni

DUM SPIRO “ Hors chant” (sortie novembre 2016) [electro-rock poetry]

« Dum spiro, spero » ou « Tant que je respire, j’espère », la locution a imposé son nom au projet, comme une évidence pour cette collaboration sur disque entre deux êtres malmenés par les flots et qui décident de garder la tête hors de l’eau, de mobiliser toute leur énergie pour tirer les sens vers le haut, en poésie et en musique. Francis Esteves est de ces beatmakers français qui sèment leurs productions et tissent leur réseau aux quatre coins du globe. Dans une vie presque lointaine, il a écumé les scènes d’Europe et d’Outre-Atlantique avec les groupes EXPerience et Binary Audio Misfits. Il a fondé ensuite son propre label (Dora Dorovitch) et son projet personnel (We Are Disco Doom Revenge) pour s’aventurer plus loin aux frontières de l’electro, du rap alternatif, du rock, de la folk. Il en sort aujourd’hui une musique hybride, singulière, émotionnelle, où les sons acoustiques se fondent à merveille dans les beats électroniques. C’est dans cet écrin de choix qu’il a invité Zedrine, poète slameur, a imprimé son univers poétique. Après dix ans de scènes et de disques, au sein du groupe « Enterré sous X » puis en duo sous son propre nom, il trouve dans Dum Spiro le paysage parfait pour livrer sa poésie singulière. « Tout semble calme et tout semble déchaîné… », nous dit-on dès le titre d’ouverture. Et c’est en effet dans un jeu de contrastes que Dum Spiro nous entraîne, entre mélancolie douce et envolées plus fiévreuses. Au fil du disque, on retrouvera la collaboration au micro de Brzowski, Swordplay et Chief The Doomsday Device, qui rappellent l’attachement du groupe à cette famille "alt-rap" qui ne connaît pas de frontières. Facebook : https://www.facebook.com/dumspiromusic/
©Photo - Dum Spiro - Balint Pörneczi